Comment gérer les personnes négatives qui vous plombent le moral
34

Comment Gérer les Personnes Négatives qui Vous Plombent le Moral – 7 Conseils Pratiques

gérer personnes négativesAvez-vous de temps en temps l’occasion de vous trouver en présence de personnes ultra-négatives qui vous donnent l’impression de vampiriser votre énergie ?

Vous sentez-vous vidé ou sur le point de péter les plombs après cette rencontre ?

Aujourd’hui, je vous parle de 7 astuces qui m’aident et qui vont vous aider à être moins affecté par cette négativité souvent contagieuse.

Gérer les personnalités négatives en 7 points :

1. Soyez “détaché”. C’est super important de ne pas prendre de façon personnelle leurs commentaires négatifs. Ils sont pessimistes la plupart du temps et ont une forte tendance à avoir une perspective non-constructive sur la plupart des choses. Alors c’est pas étonnant qu’ils fassent la même chose avec vous.

Vous savez…ces gens qui cherchent la “petite bête”…(ou ces “emmerdeurs” si vous préférez les nommer comme ça)

* Finalement ils sont plus à plaindre que vous. Ça ne doit pas être facile de porter en permanence toute cette négativité. Mais la meilleure façon de les aider est ne pas entrer dans leur jeu. Et de rester positif malgré tout.

 

2. Changez de sujet. Lorsque vous sentez glisser la conversation vers quelque-chose de négatif (en général vous commencez à sentir un certain inconfort au niveau de l’estomac), abordez un autre sujet. La météo, un bon film, votre chat, votre passion pour la choucroute…tout est bon pourvu que ça soit quelque-chose de plus positif.

Certaines personnes adorent sentir l’intensité émotionnelle qui montent lorsqu’elles parlent de choses négatives. Mais si vous ne jouez pas le jeu, ça ne marche plus.

 

3. N’alimentez pas la conversation. La personne en face de vous a commencé à balancer son venin de paroles négative s? Ne montrez pas d’intérêt dans ce que votre interlocuteur est en train de raconter. L’idée est de ne pas l’encourager à continuer à développer le sujet.

 

4. Essayez de ne pas être seul avec cette personne. Les personnes négatives sont en général moins “virulentes” lorsqu’elles n’ont pas l’attention totale d’une seule personne. En groupe, l’attention se divise entre les différentes personnes.

 

5. Limitez votre temps avec elles. Toutes les interactions positives ou négatives sont contagieuses d’une manière ou d’une autre.  Alors privilégiez les rencontres positives et évitez les rencontres négatives.

6. Soyez un exemple de positivité. Vous pouvez aider les autres à se sentir mieux dans leurs baskets, à être plus optimistes, en étant un exemple positif dans leur vie.

7. Faites le ménage dans vos relations. Les personnes négatives que vous fréquentez vous affectent vraiment  trop ? Alors  il ne vous reste plus d’autres choix que de ne plus les voir. Parfois il y a des personnes dans nos vies qui n’ont simplement rien à y faire. Il n’y a aucun bénéfice d’entretenir une relation qui ne vous apporte que de la négativité. Ce conseil est un conseil de dernier recours. Vous pouvez faire plus d’effort lorsqu’il s’agit d’un membre de votre famille. A vous de voir si le jeu en vaut la chandelle.

Ces quelques conseils vont vous aider à gérer les personnes négatives autour de vous. Vous pouvez bien entendu les adapter à votre ressenti et aux circonstances.

Il s’agit juste d’une trame pour que vous soyez moins affecté par ce genre de personne.

Et vous, comment gérez-vous les personnes négatives ?

 

  • Maria dit :

    Pas tjr facile surtout quand il s’agit des membres de la famille .

  • Alain dit :

    Bonsoir Franck,
    Je vie au quotidien avec des personnes négatives (certains membres de ma familles) Je vous assure que c’est fatiguant. ça me saoul à un point que je suis au bout de ma peine.
    Aussi en ville, dans le quartier c’est encore pire!
    De ce fait, chaque jour est un parcours de combattant pour moi.

    • Bonsoir Alain,

      Merci d’être passé par ici :). Oui je sais à quel point c’est fatiguant. Heureusement que plus on devient positif moins on semble “attirer” ce genre de personnes dans nos vies.

      J’espère que les quelques conseils de l’article vous seront utiles. N’hésitez à revenir partager votre expérience avec nous.

      Franck

    • Yakhouba FALL dit :

      Merci ! On dirait que vous parlez pour moi.

  • Khaleesi dit :

    Bonjour Franck,

    Moi c’est bien simple, depuis quelques temps j’ai décidé de couper les ponts avec tous ces vampires d’énergies…
    J’ai essayé mille et une fois de les aider, de les comprendre…mais c’est fatiguant, déprimant et super énervant car eux ne font pas forcément les efforts nécessaires même lorsque on leur montre la voie à suivre en restant super positif !!
    Le problème c’est que j’ai coupé les ponts sans aucune explication…Penses-tu que je devrais me justifier? Ce n’est peut-être pas sympa de ma part mais j’estime en avoir fait assez (même beaucoup plus que pour ma propre famille!!).
    Etre gentille, communiquer ma force de vivre, mon côté positif, aider les autres : oui…mais il y a des limites!!

    Merci Franck pour tous tes conseils!!
    Le bonjour du fenua!!
    (Je suis également demi-polynésienne, j’ai quitté l’Europe pour retourner à Tahiti depuis quelques temps!! Le soleil aide indéniablement à rester positif!!) 😉

    Khaleesi

    • Ia ora na Khaleesi !
      Quel plaisir de croiser ici une enfant du Fenua !

      Merci pour ton commentaire. Je ne pense pas qu’il y ait besoin de te justifier de te préserver. De toutes façons la plupart des gens négatifs ne comprennent même pas lorsqu’on leur explique.

      On peut les tenter de les aider, de les inspirer éventuellement mais les sauver non. C’est un travail personnel qu’elles doivent faire sur elles si elles en ont la volonté bien sûr.

      C’est vrai que le soleil aide à rester positif ;). A celui-ci, j’ai ajouté les tacos, les mariachis et el tequila à mon expérience de vie et je m’en sors bien côté positivité aussi. Bien sûr j’ai aussi mon stock de mono’i avec moi 🙂 .

      N’hésite pas à repasser par là.

      A bientôt.
      Franck

    • Alexandra dit :

      Hello Franck, Hello Khalessi,

      Je vous remercie pour vos postes et commentaires. Je suis également partie au soleil un moment dans ma vie à Trinidad et Tobago mon dieu le retour à été difficile la mentalité européenne et la Suisse française tout particulièrement n’est pas des plus joyeuses ! Il m’a fallu du temps pour comprendre et emmagasiner les informations. Longtemps je pensais que c’était chez moi que sa clochait mais quand j’ai compris qu’être une sorte de mère Thérèse pour les uns et les autres. L’aigri, l’anxieux, le jaloux, le rivale, le profiteur, l’assisté et j en passe ne m’apportait rien que de la souffrance j’ai commencé à couper les ponts également sans expliquation pour certain pour d’autre oui. Et comme l’univers ne nous laisse pas tomber il m’a vit mît des personnes sur le chemin bcp plus intéressante et vivante lol. Il me reste encore quelque parasite dans mon entourage mais cela va être également nettoyer. Je fais déjà un métier difficile je suis une jeune femme dans le bâtiment ou les mentalité tendent à évoluer mais il n’est pas rare de tomber sur les anciens qui ne se gênent pas de vous rabaisser car vous êtes une femme. Avec le temps on apprend à gérer et ne pas le prendre à cœur. J’ai par contre un dernier soucis et si vous pouviez me donner les clés pour y’ arriver je serai extrêmement reconnaissante. Travaillant dans un open Space vous savez que nous devons composer avec les énergie de tout le monde les good vibes et les bad vibes. Je partage donc mon espace avec une personalite que je n’avais encore jamais rencontré le pompon de la négativité, du sarcasme, de l’aigre attitude de la vie. Et plus le temps passe plus mon optimisme se fait manger par cette personne je suis de plus en plus fatigué car c’est vraiment énergivore de partager plus de 8h par jour avec une personne de ce type. Il m est extrêmement difficile de prendre du recul par rapport à lui car c’est quasi tout les jours.
      Si vous avez un remède miracle je suis preneuse.
      J’espère que ce n’est pas trop indigeste tout ceci.
      Merci pour votre réponse.

      Bien à vous
      Alexandra

  • evelyne dit :

    les personnes négatives nous pompent toute notre énergie et nous rendraient dépressives pour peu qu’on n’ y fasse pas attention. comment faire quand les personnes négatives font partie de ta famille? et quand il s’agit du conjoint? le divorce est il la seule issue possible? EVELYNE

    • Merci pour le commentaire Evelyne. Lorsqu’il s’agit de personnes de la famille ou le conjoint il n’est souvent pas question de couper les ponts comme on le ferait plus facilement avec quelqu’un de moins proche. Dans ce cas là, le seul moyen est de “guider par exemple”. Ne pas se laisser prendre au jeu et espérer que notre positivité sera contagieuse.

      Mais il faut être conscient qu’on ne change pas les personnes…ce sont elles qui se changent d’elles-même si elles en ont la volonté.

      Franck

    • douanla fabrice dit :

      les personnes négatives ralentissent nos activités.ces personnes négatives peuvent être un proche ou même un conjoint.dans ce cas,le divorce ne peut pas tout de suite.essayer de positiver cette personne tout en répondant à la question comment et pourquoi? encore et encore toue en ettallant les erreurs devant lui. une fois que tout ceci sera fait,les dispositions strictes peuvent être adopter. fabrice

  • Claudine dit :

    Pas facile effectivement d’éviter toutes ces personnes négatives qui sont de véritables vampires énergétiques surtout si il s’agit de membres de la famille, c’est mon cas puisque je m’occupe de ma Mère invalide âgée de 91 ans, très négative et instable et j’en passe … il faut être solide et surtout ne pas se laisser vampiriser sinon le résultat c’est de se retrouver épuisée et sans énergie.

    A éviter :
    les personnes qui parlent constamment (les moulins à paroles) les personnes qui déversent sur vous tous leurs problèmes et qui se plaignent constamment, les personnes qui en parlant vous touchent souvent, fuyez les car ce sont des vampires d’énergie qui se rechargent à votre contact, elles ne sont pas forcément conscientes mais le fait est là.

    Comme Khaleesi j’ai tenté à une certaine époque d’aider ces personnes et de leur apporter du positif mais à force de perdre de l’énergie et de parler à des murs j’ai fini par laisser tomber. Si les consciences ne veulent pas s’ouvrir, on ne peut pas les forcer ni les faire changer de force.

    Je m’entoure maintenant de personnes positives, calmes qui aiment la vie, qui sont conscientes et responsabilisées en ce qui concerne notre planète, des personnes qui respectent la nature, les animaux et leurs congénères.

    Un immense merci à toi Frank pour toutes ces vidéos que tu nous offres si gentiment, j’imagine tout le travail que cela demande.

  • fabienne dit :

    Bonjour Franck,

    Tout d’abord merci pour tes vidéos, tes articles et conseils qui sont bien appréciables et une vraie aide.
    Concernant les personnes négatives, j’ai hélas connu un “cas d’école” avec l’homme que j’aimais pendant 8 ans ! J’ai tout tenté, tout essayé mais j’étais effectivement trop réactive, impossible de me retenir de bondir face à ses propos et donc on était toujours dans le conflit. C’est énergivore et j’en suis sortie épuisée et vidée (la séparation est encore fraîche).
    Je retiens donc de tes conseils le 5 et surtout le 7. Il faut vraiment ne plus les voir s’ils n’ont pas décidé de régler leur problème parce que sinon cela ne s’arrange pas tout seul, jamais…et j’ai envie de dire à ceux qui me lisent ici que même si c’est un membre de la famille c’est pareil. C’est leur donner une chance (la dernière ?) d’une prise de conscience et peut-être de commencer à sa faire aider. Parce que selon moi, ça ne peut passer QUE par là. Bonne journée à Tahiti, chanceux que vous êtes, ici il fait gris et humide … mais restons positifs ! 😀

  • Alain dit :

    bonjour Franck
    Quand il m’arrive d’être approché par des personnes négatives, j’écoute quand même ce qu’elles ont a dire, puisque c’est quelque chose de négatif qu’elles ont envie de partager sur le moment, puis je coupe court en passant a un autre sujet ou en prétextant avoir quelque chose a faire! car étant quelqu’un de positif il est hors de question que je me laisse polluer par tout ce qui est négatif (personnes , media, etc).
    Restons positif , ça fait tellement de bien !

  • broffoue dit :

    je tiens vraiment a vous dire merci pour tous ces supports qui veritablement va conduire a un changement de mentalite et amener ceux qui veulent aller de l avant d avancer

  • Omer dit :

    Bjr Franks! Il me semble que je ne suis pas à tout coeur de vous satisfaire. Vous êtes un homme plein d’esprit nouvel et je le réconnais fortement. Je pense qu’il est à moi de me changer et d’apprendre à mettre stop à toute mes idées négative…

  • Youdaee dit :

    I
    Tout est expérience la pensée positive me permet de voir et surtout mettre en scène ma vie ,je suis passée de la dérive à pilote confirme de ma vie ,ces vidéos m,ont aidées à trouver mon plan de navigation merci

  • sylvie dit :

    Salut Franck,
    C’est la première fois que j’y participe, et je pense que cela pourrait nous être bénéfique, ne serait-ce que pour partager nos expériences. D’un côté, on a besoin d’encadrer ces gens négatifs, mais d’un autre côté, à la longue, il est fort possible que l’on perd le contrôle. Et c’est là le hic, surtout s’il s’agit d’un membre de notre famille. Que faire à ce moment là ?
    Merci

  • Patray dit :

    Mercy pour cet article, qui, pour m’a part est très riche d’enseignement.
    Dans la plus part des cas, en mon sens, le deuxième point serait une excellente issus de secours,pour nous échapper du vampirisme énergétique

  • tina dit :

    Bonsoir Franck, merci pour tes conseilles,je suis d’accord avec plusieurs comenters, quand il s’agit d’un membre de notre famille, c’est pas facile à gérer, on est épuisé, et on garde pas toujours la pensée positive, l’essentiel c’est de se reprendre vite, et de penser à des choses agreables, c’est ce que je fait, mais c’est dur!!! Merci Franck de nous faire profiter de ton savoir-faire

  • em dit :

    Pour ce qui est des personnes de notre famille : les aimer. Les autres aussi d’ailleurs !
    Je me dit que si on “vibre” amour suffisamment fort, leurs raleries auront beaucoup moins de prises sur nous que si nous entrons dans leur négativité.
    Et du coup nous sommes détachés (num1), n’entrons pas en résonance avec ce qu’ils envoient, et nous devenons (ou pas !!) un exemple pour eux (num6).
    En fait on fait comme le soleil : on brille ! après certains le voit d’autres non.
    Attention, dès qu’on se plaint des gens négatifs… nous sommes négatifs !

  • Oui on a tous des amis, lunatiques ou bien dépressifs, dans le sens ou leur négativités, peut altérer notre vie de tout les jours. puis c’est en apprenant de chacun d’entre nous que nous avançons !

  • Pour moi c’est la solution 7
    Éjecte de ma vie.
    Un choix radical, mais qui mérite d’être considéré.

    Stéphane

    • Enzo Ventura dit :

      Bonjour Stéphane,

      Dommage de choisir la 7
      En faisant cela vous refusez de voir en vous ce que vous renvoi les autres.

      Il faut au contraire éprouver de la gratitude pour ceux qui vous envoie cette vérité sur vous-même.

      Vous ne pouvez voir chez les autres quelque chose que vous ne connaissez pas,
      si vous ressentez les pessimistes comme des ennemies ou des gens non fréquentables
      c’est que ce trait de caractère c’est vous est très prononcé et que vous lutter très fort pour y remédier.

      Lâcher prise Stéphane ne vous y accrocher pas, plus vous vous y accrochez,
      plus vous rencontrerez des gens pessimistes, c’est votre peur qui s’exprime.

      Bon courage Stéphane
      Au plaisir

  • Enzo Ventura dit :

    Bonjour,

    C’est une approche intéressante, mais j’aimerais apporter une vision spirituelle sur le sujet :

    Le monde extérieur est un miroir, il est le reflet de nous même, dans cette approche vous considèrerez que c’est en vous que vous devez travailler.

    Si on ressent le pessimisme chez les autres c’est que nous-mêmes en sommes atteint, en travaillant sur soi, et en étant un exemple vous attirerez d’autres personnes similaires et bonus votre entourage aura envie de vous ressembler et de partager votre optimisme.

    C’est le manque de confiance en soi qui ouvre la porte aux pessimistes, voyez dans ces conditions, ce ne sont pas les autres qui sont pessimistes, c’est vous qui leur donner la possibilité de l’exprimer.

    Au plaisir et regardez en vous

  • Titane dit :

    Merci à Franck pour l’article et aux internautes pour leurs commentaires. Ca fait du bien de pouvoir partager ce sujet car c’est vraiment pas facile d’avoir quelqu’un de négatif dans son entourage. Pour ma part j’essaie de le prendre comme une épreuve à traverser. Enzo Ventura je trouve ta vision des choses très intéressante et encourageante. Je me suis entourée d’une personne très négative dans la mesure où je l’héberge chez moi (non mais quelle idée) avec problemes de santé et de logement etc. J’ai confiance pour trouver rapidement une solution et j’essaie de travailler ma propre négativité car j’ai conscience de m’être mise moi même dans une situation difficile et il faut que j’en sorte. Comme le conseille l’article je limite le temps passé avec cette personne et je sors beaucoup (pas toujours à la maison) et je m’évade aussi dans mes propres centres d’intérêts ça m’ouvre un monde et ça m’aide beaucoup à dépasser les moments de découragement. Avec ce type de personne en plus de l’énergie qu’elle nous pompe il y a la colère aussi à gérer car on se rend bien compte qu’elles ne veulent pas toujours sortir de leur situation (mais nous est-ce qu’on veut en sortir et comment ?). La solution c’est effectivement de limiter le temps passé avec elles, de s’aérer la tête (sortir, voir d’autres personnes, avoir des centres d’intérêt à soi…) et aussi un truc qui marche avec des proches c’est de tourner leurs plaintes en dérision. J’utilise aussi depuis peu les affirmations positives pour me protéger. Enfin bon courage à tous, le plus important c’est de travailler sur nous mêmes. 🙂

    • Enzo Ventura dit :

      Bonjour Titane,

      C’est tout à votre honneur de reconnaitre votre imperfection, nous le sommes tous.
      Dans votre cas c’est particulié, je pense que ne pas rentrer chez vous pour éviter cette personne n’est pas bon.
      Vous devez réagir il me semble.
      La bonté ne doit pas justifier de subir la négativité des autres surtout chez soi.
      En d’autres lieu l’analise est interréssante à faire par rapport à soi, mais là vous avez laissé entrer le loup dans la bergerie.
      Je vous conseil de vite réagir, car si cette personne est très négative, cela va vous faire du mal.
      De plus elle est chez vous et c’est cela qui cloche, elle à accès a votre intimité, c’est grave.
      Je ne veux pas vous influencer, mais votre logement et vos affaires personnelles se chargent d’énergie.
      Si vous avez envie de changer de lieu ou de ne pas rentrer c’est que le mal est fait.
      Demandez congé à cette personne quoi qu’il en coute.
      Bon courage
      Enzo Ventura

      • Titane dit :

        Bonjour à tous,

        Quelques nouvelles : cette personne va partir de chez moi car elle a enfin trouvé un logement (je l’y ai aidée) et va emménager chez elle dans quelques jours. Je vais donc récupérer mon espace privé et continuer à travailler sur moi car c’est grâce à tout ce que j’ai lu et mis en oeuvre concernant le développement personnel que je me reconstruis et que j’oriente ma vie vers des choses plus positives. Je voulais apporter mon témoignage pour encourager d’autres personnes qui traversent des moments difficiles. Merci à tous pour votre soutien.

  • Grace Bailhache dit :

    Eh oui, ce sont des conseils des plus avisés Franck, le plus difficile à suivre pour l’heure est le dernier, surtout quand les négatifs sont très (trop) proches.

    Grace

  • chantal dit :

    bonjour Franck Pasquet
    la vidéo et gratuit sur la pensée positif ????
    merci de votre réponse
    chantal

  • Sophie dit :

    Bonjour Frank,
    Merci beaucoup pour cet article.
    J’ai cherché beaucoup de choses sur le sujet depuis que j’ai affaire à une personne que j’essaye d’aider depuis des mois mais qui est fermée, de plus en plus capricieuse et qui fait fie de mes problèmes à moi et j’en ai aussi, comme tout le monde.
    Je suis ulcérée. Je n’ai pas grand chose à rajouter a votre article et aux commentaires pertinents mais j’ai une question ;
    Comment faire pour ne pas se sentir coupable quand on sait qu’une bonne parie au mois des problèmes énumérés par la personne sont réels?
    C’est bien simple à l’entendre on se croirait dans un roman de Zola..
    Merci d’avance.

  • labbe dit :

    Bonjour,

    C’est en prenant part à une chorale curieusement que je me suis rendue compte que ma vie était entourée par une spirale de personnes négatives qui me vidaient de mon énergie (famille, ex, compagnon et de son entourage). Grâce à ma gentillesse, mon aide, certaines personnes s’en sortaient au mieux et j’ai l’impression d’absorber leur négativité dévastatrice. Résultat : Je finis épuisée, pleine de rancoeur du fait de ne plus pouvoir avancer. Donc il faut se tourner vers une action positive!

    Carole

  • >