Ho’oponopono – 4 phrases hawaïennes pour changer de vie (sans Danger !)

ho'oponopono phrases hawaïennes sans effets secondaires
Le Ho’oponopono est Sans Danger et Sans Effets Secondaires

Vous vous êtes déjà demandé s’il existe une solution – spirituelle –  qui permette de vous aider à résoudre vos problèmes sans avoir à tourner à poil dans le sens des aiguilles d’une montre autour d’un chêne millénaire un soir de pleine lune ?

Moi, oui et, dans cet article, je vais vous parler de ce que j’ai trouvé…

Toujours avide de nouvelles techniques de développement personnel et de spiritualité, j’ai découvert il y a quelques mois le Ho’oponopono.

Il s’agit d’une technique de nettoyage du subconscient sans gourou, sans association à aucune secte ni religion (et j’insiste sur ce point !), sans obligation financière, mais super efficace (je vous invite à tester pour en juger 😉 ).

Pouvoir résoudre les problèmes simplement par des mots très simples, j’avoue qu’au départ, j’étais un peu sceptique ! Nous avons tendance en effet à rejeter ce qui est trop simple sous prétexte que : « Si ça marchait, ça se saurait voyons ! ». Évidemment nous connaissons tous déjà les techniques qui fonctionnent, c’est pour cela que personne n’est malheureux (ironie) :-).

Un peu d’ouverture d’esprit donc…

Mais quelqu’un a prouvé que c’est effectivement possible.

Le Dr Hew Len, un psychiatre engagé en 1987 au « Hawaii State Hospital » (Hopital de l’Etat de Hawaii) pour traiter des psychopathes, des criminels et d’autres personnes dangereuses pour la société, a réussi à améliorer leurs conditions de vie, leur comportement, leur état de santé, juste en pratiquant Ho’Oponopono (lien Wikipedia) tandis qu’il lisait leur dossier médical.

Voici la technique COMPLÈTE pour pratiquer cet Ho’oponopono simple, mais efficace.

Il vous suffit de dire à haute voix, si possible, (ou alors dans votre tête) les mots suivants :

  • Je t’aime
  • Je regrette (ou je suis désolé )
  • Pardonne-moi, s’il te plaît
  • Merci

Tout en ressentant les émotions associées à ces 4 petites phrases.

Ces phrases, tirées de la tradition hawaïenne, ne s’adressent pas à quelqu’un en particulier, mais à la force divine qui gère toutes formes de vie dans l’Univers pour rétablir la paix en soi et par effet miroir, pour rétablir la paix autour de nous.

C’est simple, c’est sans danger, mais ça marche ! Il suffit de le faire. Pas besoin d’y croire. Le Ho’oponopono fonctionne quand même.

On m’a écrit récemment pour me dire que le temps de l’autoflagellation était révolu et qu’il était ridicule de demander le pardon et de dire que l’on est désolé lorsque l’on est « dans » la pensée positive. D’ailleurs quand quelqu’un me dit qu’il est « dans » la pensée positive, cela me fait sourire. Ce n’est pas une boîte ou un mouvement dans lequel on entre pour obtenir de la reconnaissance sociale, c’est une hygiène de vie.

Bref ! Pour en revenir à la phrase « Je suis désolé »… Pour moi cela n’a rien à voir avec un « mea culpa » mais plutôt une façon de dire que nous quittons l’état de victime et que nous prenons la responsabilité de ce qui arrive dans notre vie. Et ça, de mon point de vue, c’est positif. 

Ho’oponopono : Mieux que la Prière – Une Spiritualité Indépendante

Contrairement à beaucoup d’autres mouvements de pensées dans le développement personnel tout comme dans certaines nouvelles orientations spirituelles, il n’est pas besoin de se regrouper, de croire en un Guru, de prier un quelconque dieu. Simplement dire sincèrement les phrases mentionnées ci-dessus et c’est suffisant.

hooponopono-danger

L’Adaptation moderne de cette technique ancestrale a été faite il y a plusieurs années, mais est resté confinée à Hawaï pendant longtemps ( « Ho’oponopono » signifie « rendre droit, corrigé, faire ce qui est juste » en hawaïen. C’est d’ailleurs aussi ce qui a éveillé ma curiosité. Comme vous le savez peut-être si vous avez lu ma bio, je suis à moitié polynésien. Les hawaiiens sont donc cousins avec moi, tout comme les Maoris de Nouvelle-Zélande et les Pascuans de l’île de Pâques.

On parle d’ailleurs de triangle polynésien (lien Wikipedia).

Bref, il a fallu le travail du Dr Len et du Dr Joe Vitale (lien vers son blog) pour que cette technique nous parvienne enfin.

Cette philosophie est sasée sur l’Amour universel, la conviction que nous sommes tous unis en un seul être universel et que si nous voyons un problème c’est que nous avons créé cette situation en nous. Ho’oponopono est donc ainsi accessible à tous, quelque soit vos origines, votre religion ou vos principes de vie. Je vous invite à utiliser le Ho’oponopono au quotidien.

Rétablirons-nous la paix mondiale grâce au Ho’oponopono ? J’en ai la conviction ! 

La prière de Ho’oponopono de Morrnah Simeona

Morrnah Nalamaku Simeona, une chamane et guérisseuse hawaïenne, est la créatrice de la version modernisée du Ho’oponopono. Elle a adapté cette ancienne pratique hawaïenne pour la rendre plus accessible et plus facile à intégrer dans la vie quotidienne des gens. La prière de Ho’oponopono de Morrnah Simeona est une des méthodes qu’elle a développées pour mettre en pratique cette technique de guérison spirituelle.

Voici la prière de Ho’oponopono :

« Divin créateur, père, mère, fils, tous en un.

Si moi, ma famille, mes parents et ancêtres t’avons offensé, toi, ta famille, tes parents et ancêtres, à travers nos pensées, paroles, actes et actions, depuis le début de notre création jusqu’à maintenant, je demande humblement ton pardon.

Laisse cela se nettoyer, purifier, libérer.

Coupe toutes les mémoires, blocages, énergies et vibrations négatives.

Transmute ces énergies indésirables en pure lumière.

Et c’est fait. »

Cette prière est basée sur les quatre phrases clés du Ho’oponopono, à savoir : « Je t’aime », « Je suis désolé », « Pardonne-moi, s’il te plaît » et « Merci ». Morrnah Simeona a ajouté des éléments supplémentaires pour renforcer l’intention de la prière et pour demander l’aide de la divinité dans le processus de guérison.

En récitant cette prière, on s’adresse à la force divine pour demander de l’aide et de la guidance. On demande pardon pour les actions, les mots, les pensées et les émotions qui ont contribué au problème, et on demande à la divinité de transmuter ces énergies en lumière pure pour guérir et libérer tous les individus concernés.

La prière de Ho’oponopono est un moyen puissant de pratiquer et de se connecter à la sagesse et à la guérison qui se trouvent en nous-mêmes et dans l’univers.

Conclusion

Plage sereine au coucher du soleil illustrant Ho'oponopono, avec symboles d'amour, pardon, gratitude et responsabilité reflétant la connexion spirituelle et le pouvoir de guérison.


En vous immergeant dans l’essence de l’Hawaï ancestral grâce aux phrases magiques d’Hooponopono, vous avez franchi un pont spirituel qui relie le passé au présent, et vous-même à l’univers tout entier. Ces mots, bien que simples, détiennent une force capable de guérir, de libérer et de transformer, vous rappelant que la magie véritable se trouve dans l’amour, le pardon, la gratitude, et la prise de responsabilité.

Permettez à ces phrases de devenir les veilleurs de votre quotidien, vous menant vers une paix intérieure et une harmonie avec le monde qui vous entoure. En les prononçant, vous créez des liens à la fois invisibles et solides avec les énergies de la vie, vous offrant un rappel constant que chaque moment est une nouvelle opportunité de choisir la lumière, de cultiver la paix, et d’embrasser votre essence véritable.

Considérez cette conclusion non pas comme une fin, mais comme une invitation à intégrer l’Hooponopono dans votre parcours de vie. Laissez ces paroles sacrées façonner votre réalité et ouvrez votre cœur au potentiel infini de transformation qu’elles renferment. Dans la simplicité de ces phrases se trouve la clé d’une existence harmonieuse, illuminée par l’amour et l’unité avec tout ce qui existe.

Ressources

  1. Livres
    • « Zero Limits » de Joe Vitale et Ihaleakala Hew Len – Un guide essentiel pour ceux qui souhaitent explorer en profondeur la pratique d’Hooponopono.
    • « L’éveil de la conscience par Ho’oponopono » de Luc Bodin – Offre une perspective approfondie sur comment intégrer Ho’oponopono dans la vie quotidienne.
  2. Sites Web et Blogs
    • Official Ho’oponopono Website – Propose des ressources, des cours et des séminaires officiels sur Ho’oponopono.
    • Peace of I – Un blog dédié à la pratique d’Hooponopono, offrant des articles inspirants, des témoignages et des conseils pratiques.
  3. Vidéos et Méditations Guidées
    • Chaînes YouTube telles que Hooponopono Meditation et Hooponopono Explained proposent des méditations guidées et des explications pour pratiquer Ho’oponopono au quotidien.
    • Des sessions de méditation guidée sur Insight Timer ou Calm, centrées sur Ho’oponopono, pour une pratique méditative profonde.

Questions fréquentes

Qu’est-ce que le Ho’oponopono ?

Le Ho’oponopono est une technique de nettoyage du subconscient originaire de la tradition hawaïenne. Elle permet de résoudre les problèmes simplement en prononçant quatre phrases très simples.

Est-ce que le Ho’oponopono est sans danger ?

Oui, le Ho’oponopono est sans danger et sans effets secondaires. Il ne nécessite ni gourou, ni association à aucune secte ni religion, ni obligation financière.

Comment pratiquer le Ho’oponopono ?

Il suffit de prononcer à voix haute ou dans sa tête les quatre phrases suivantes : « Je t’aime », « Je regrette (ou je suis désolé) », « Pardonne-moi, s’il te plaît » et « Merci », tout en ressentant les émotions associées à ces phrases. Ces phrases s’adressent à la force divine qui gère toutes formes de vie dans l’Univers pour rétablir la paix en soi et autour de nous.

Peut-on pratiquer le Ho’oponopono sans croire en un dieu ou en une religion ?

Oui, le Ho’oponopono est accessible à tous, indépendamment de leurs croyances ou de leurs principes de vie. Cette philosophie est basée sur l’amour universel et la conviction que nous sommes tous unis en un seul être universel.

Qui a développé la technique du Ho’oponopono ?

La technique du Ho’oponopono a été modernisée il y a plusieurs années par le Dr Hew Len, un psychiatre engagé en 1987 au Hawaii State Hospital pour traiter des psychopathes, des criminels et d’autres personnes dangereuses pour la société. Il a réussi à améliorer leurs conditions de vie, leur comportement, leur état de santé, juste en pratiquant Ho’oponopono tandis qu’il lisait leur dossier médical.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

68 réflexions sur “Ho’oponopono – 4 phrases hawaïennes pour changer de vie (sans Danger !)”

  1. Ping : Ho'oponopono - Video inspirante sur le Ho'oponopono | La Pensée Positive - Maîtriser la pensée positive

    1. Tiana

      cette méthode est devenue populaire… je vais l’essayer

  2. Bonjour,

    J’ai appliqué cette technique et je peux témoigner qu’elle fonctionne. Merci pour le généreux partage. J’ai mis votre lien pour que mes lectrices et que mes lecteurs puissent découvrir cette belle vérité originale.
    Avec respect et considération.
    Eléonor

  3. jastrzebska edyta

    Je travail sur moi avec ho’oponopono depuis un an et le plus dur est d’accepter la responsabilité de tout ce qui nous arrive.
    Je me purifie et je guérie la vision et la perception de la réalité.
    Je vis de plus en plus en moment présent et je me laisse le droit d’expérimenter sans le jugement.
    Je voulais partager avec Vous avec la joie: Je m’excuse, je vous aime, pardonnez moi, je vous remercie.
    Edyta

  4. kristel

    Je ne connais pas cette méthode mais ces mots que j’ai lu plusieurs fois ont eu un effet positif immédiat sur moi! Je ne connais pas leur portée réèlle. Je viens d’envoyer ma demande afin d’obtenir l’extrait de ce livre. Ces quelques mots ont fait écho en moi, m’ont touché de très près, bien plus que d’appliquer la pensée positive. Je les ai noté. Merci!

  5. Génial, peut-être avez-vous trouvé l’outil qui vous « parle » le plus 🙂 Tous les chemins mènent à Rome mais on peut varier le paysage en empruntant différents chemins :).

    Bien amicalement,
    Franck

    P.S. : Pensez à confirmer votre adresse-mail en cliquant sur le lien qui se trouve dans le message qui vient de vous être envoyé. Si vous ne le voyez pas, vérifiez dans votre dossier « Courrier Indésirable ».

  6. Marina@Femme épanouie

    je viens de trouver par hasard votre article sur le ho’oponopono.Je travaille en développement personnel depuis quelques années et je suis toujours à la recherche de nouvelles techniques.J’avais déjà entendu parler de cette méthode sans approfondir mes recherches sur son contenu.Le Bienfait des affirmations positives comme « je t’aime » et « merci » est bien connu,j’aimerais cependant comprendre l’impact sur l’univers du « je regrette » et « pardonne moi »,surtout lorsque c’est dit sur un plan général et non spécifique….?!je sais que vous n’êtes pas l’inventeur de la technique,mais peut-être pouvez-vous éclairer ma lanterne?! 😀

    1. Merci Marina pour votre participation.

      Le Dr Hew Len enseigne à travers le Ho’oponopono les principes de la responsabilité à 100 %. Responsabilité à 100 % pour ce qui arrive dans notre vie, mais aussi dans celle des autres. Demander pardon pour les actes qui ont créé des problèmes dans nos vies et dans celles des autres en utilisant les phrases « Je suis désolé, pardonne-moi », est pour lui une manière de dissoudre les énergies et les liens karmiques qui sont liés à ces problèmes. Et donc de dissoudre les problèmes par la même occasion :).

      Cela va vraisemblablement au-delà des affirmations positives mais aussi étonnant que cela puisse paraître : ça fonctionne aussi.

      Bien amicalement,
      Franck

    2. Pat76

      Marina, je pense que j’ai la réponse à ton interrogation. Il y a environ 1 mois j’étais tombé sur le film « The secret » qui parle de la loi d’attraction. Il qui m’a beaucoup impressionné et dans mes recherches pour mieux utiliser cette loi Universelle j’ai croisé la pratique de Ho’oponopono. je viens de lire un article ou j’ai découvert que tous ces mots ne sont pas cité d’une manière générale. Je te laisse découvrir les explications:
      Quand vous dites « Je suis désolé » vous reconnaissez que quelque chose (il n’importe pas de savoir quoi) a pénétré dans votre système corps/esprit. Vous demandez le pardon intérieur pour lui avoir apporté cela. EN disant « Pardonne-moi » vous ne demandez pas à Dieu de vous pardonner, vous demandez à Dieu de vous aider a vous pardonner (à vous-même). « Je t’aime » transmue l’énergie bloquée (qui est le problème) en énergie circulante, en vous unissant à nouveau à ce qui est Divin. « Merci » ou « Je te remercie » est l’expression de votre gratitude, votre foi dans le fait que tout sera résolu pour le bien de tous. A partir de ce moment ce qui arrive ensuite est déterminé par la Divinité, vous pouvez être inspiré à faire une certaine action, quelle qu’elle soit. Si vous continuez à douter, persistez dans le processus de nettoyage et, quand tout sera complètement nettoyé, vous obtiendrez la réponse.

      1. François

        Bonjour Marina,

        As-tu trouvé réponse à ta question que je trouve très pertinente ?
        Pour ce qui me concerne, « je regrette » ou « je suis désolé » est une façon de reconnaître que la façon dont j’ai réagi (à la situation pour laquelle je décide de pratiquer Ho’oponopono) ne correspond pas à la volonté divine (qui est en moi et/ou au-delà de moi, selon ce qui convient à celui qui pratique), mais à un conditionnement, une mémoire que j’ai laissé agir par manque de conscience. Et le « pardon » s’adresse à cette volonté divine que j’ai manqué d’honorer par manque de conscience : c’est une façon de m’y relier et de lui redonner le pouvoir sur ce type de situation pour le plus grand bien de tous.
        En espérant que tu auras trouvé satisfaction dans ces diverses réponses à ta demande.
        Bien cordialement,

        François

  7. Anet

    C’est génial !!
    Depuis longtemps, je cherche mon chemin et depuis quelques temps, les choses se précipitent.D’abord ma petite voix qui me souffle de concentrer la joie dans mon cœur , puis une amie qui m’envoie le site de Lilou Macé, une radieuse jeune femme que je vous conseille d’aller voir, puis cet oh’oponopono qui m’arrive comme par magie. Plus de doute, c’est avec enthousiasme que je vais dorénavant pratiquer cette belle méthode.
    Merci, merci, merci.

    1. François

      Bonjour Anet,

      Comme toi, une petite voix en moi m’invite à nourrir la joie dans mon coeur.
      Si tu as des pistes à me partager sur ce qui t’aide dans ce chemin vers la joie, je serais intéressé …
      Merci par avance.
      Bien cordialement,

      François

  8. nadege

    J ai commence la methode , mais pas evident quand le cerveau est pertube par la vie exterieur , mais j essaie merci

  9. Justine

    C’est simple. Je viens de fêter mes 20 ans et depuis le moment où j’ai commencé à lire ho’oponopono il s’est passé plusieurs évènements dans ma vie. J’arrivais sans plus de peur ni de difficultés, à réaliser ce que je souhaitais vraiment. Ce livre nous fait nous remettre en question sur les évènements de notre vie passée et présente, et nous démontre que nous avons le contrôle de celle-ci.

    Vraiment un très bon livre, je le recommande à celui ou celle qui veut enfin réaliser ce qu’il ou elle veut !

    1. François

      Bonjour Justine,

      Je cherche des lectures sur Ho’oponopono.
      Peux-tu nous préciser les références du livre que tu évoques dans ton message (titre, auteur, …) ?
      Merci. Bien cordialement,

      François

  10. Moea

    Bonjour tout le monde je prends connaissance de la méthode Ho’oponopono et même lu le livre, je vous assure ça marche à merveille, c’est plus que magique. Ce n’est pas évident pour certains points tel comme l’agressivité, la peur, la colère, en tout cas, j’y crois très très fort. Merci beaucoup ho’oponopono. Je partage ma joie, avec ceux qui voudraient bien. Je partage également Ho’oponopono avec mon conjoint et mes enfants. C’est avec amour que je le dis, « Je suis désolé », « je te demande pardon », « je te remercie », « je t’aime ».
    Bisous à tous

    1. Ia orana Moea,

      Merci pour ce beau témoignage. Bonne continuation sur ce merveilleux chemin :-).

      Parahi !

      Franck

    2. François

      Bonjour Moea,

      Pour tout ce qui concerne les réactions émotionnelles que tu regrettes, comme celles évoquées dans ton message, il existe aussi une technique douce et efficace pour s’en libérer à la source. Je l’ai expérimentée avec succès sur la colère puis, ainsi convaincu, je m’y suis formé professionnellement.
      Maintenant j’accompagne des personnes dans cette pratique et je les forme à l’utiliser en autonomie (ce que je peux faire aussi par téléphone).
      Tu trouveras toutes les explications au sujet de cette technique sur http://www.tipi.fr

      Par ailleurs, comme je l’écrivais à Justine, je cherche des lectures sur Ho’oponopono.
      Peux-tu nous préciser les références du livre que tu évoques dans ton message (titre, auteur, …) ?

      Merci. Bien cordialement,

      François
      Cf. http://www.tipi.fr/pro/departements/53.html

  11. Mathieu

    et bien c’est simple, le « je suis désolé ou je regrette » a pour fonction de cibler la blessure, le « pardonne moi » permet l’acceptation de cette blessure et sa transformation, le « je t’aime » et « merci » remplisse le nouvel espace libre par de l’amour, de la lumière… pas besion de s’adresser à quelque chose de précis car toput est relié, tout est un. C’est comme si on s’adresse au divin (le lien qui uni tout) . Bonne journée !!!

  12. Nath

    Bonjour,

    Je viens de découvrir cette technique qui me touche beaucoup. Par contre, je constate que l’ordre des mots « je t’aime, je regrette, je te demande pardon, je te remercie » change souvent selon les diffèrents messages. Y a t-il un ordre précis à respecter ?

    Merci 🙂

    1. Bonjour Nath,

      Merci pour votre participation :). Non il n’y a pas d’ordre précis à respecter.
      Les deux expressions les plus importantes sont « Je t’aime » et « Merci » ou « Je te remercie ».

      Bien amicalement,
      Franck

    2. François

      Bonjour Nath,

      Pour ce qui me concerne, je pratique pour l’instant surtout pour transformer mes réactions à certaines situations, lorsque j’en suis insatisfait.
      Dans de tels cas, l’ordre qui me semble approprié est « Désolé », « Pardon », « Merci », « Je T’aime »
      Il convient en effet selon moi de commencer par reconnaître que ma réaction a été différente du souhait du divin (en moi ou/et au-delà de moi, selon les croyances de chacun) en exprimant « Désolé », puis de s’en détacher par le « Pardon », avant de remercier la vie pour m’avoir permis de vivre cette expérience grâce à laquelle j’ai pu prendre conscience d’un fonctionnement à transformer. L’expression de mon amour pour la puissance du divin à oeuvrer à cette transformation me semble venir naturellement après cette expression de gratitude. Elle est elle-même le premier pas de cette transformation.
      En espérant que tu auras trouvé satisfaction dans les différents réponse à ta demande.
      Bien cordialement,

      François

  13. Marie

    Haloha,

    Je suis contente de trouver quelque chose en francais. Depuis plus de 2 ans j’ ai lu beaucoup de choses sur Ho oponopono et Dr Hew Len en anglais et en espagnol. Je voudrais partager un autre livre qui parle de Ho oponopono que j ai trouve simple et tres bien explique. ‘LE CHEMIN LE PLUS FACILE » de Mabel Katz.. D’une maniere simple, elle raconte son histoire sur la decouverte de son identité et de sa liberté à travers’ l’application de l’identité de soi’ et de Ho’oponopono dans tous les domaines de sa vie. Tous ceux qui liront son livre vont trouver une certaine sagesse qui leur permettront de découvrir par eux-mêmes leur propre identité et liberté ».the peace of I,
    J ai trouve le livre de Dr Joe Vitale ‘zero limit »un peu plus mercantile mais on y trouve des bonnes informations.
    La priere de MORRNAH SIMEONA (kukuma) est aussi incroyable. Vous pouvez la trouver sur Internet en francais. Je la recite tous les jours et tous les jours c est des petits miracles qui se produisent , il faut juste savoir les detecter.

    la paix soit avec vous.

    « Je t’aime, pardonne-moi, je suis désolé, merci ». 😛

  14. Marie

    Haloha,

    Voici la priere de Morrah Simeona

    A« Créateur divin, père, mère, fils tous en un…

    Si moi, ma famille, mes parents et ancêtres

    ont offensé, ta famille, tes parents et tes ancêtres avec

    des pensées, des mots, faits et actions

    depuis le début de notre création jusqu’à aujourd’hui,

    nous demandons ton pardon…

    Puisse tout cela être nettoyé, purifié, libéré,

    Que toutes les mémoires, blocages, énergies et

    vibrations négatives soient coupés.

    Puissent toutes ces énergies indésirables

    être transmutées en lumière pure…

    Ainsi soit-il ».

    La paix soit avec vous.

    1. Sylvie Simonet

      Merci Beaucoup Marie pour cette prières…. je t »en remercie..

      Sylvie

    2. François

      Merci Marie pour tes partages et cette belle prière.
      Bien fraternellement,
      François

  15. Estelle

    Bonjour,
    Je suis encore au tout debut dans mon développement personnel mais cette technique fait vraiment raisonnance dans toutes mes cellules. Moi qui cherche a me couper énergétiquement mais avec joie de tous mes anciens liens négatifs et karmiques, je pense avoir trouver la méthode qui me correspond.
    Par contre, si j’ai un conseil à vous demander, y’a t’il un rythme à respecter pour accentuer la portée du bienfait de cette méthode ?
    « Je t’aime, je regrette, pardonne-moi, merci »…

    1. Bonjour Estelle,

      Oui il y a un rythme : celui qui vous parle !
      Avec le Ho’oponopono, il faut apprendre à écouter son coeur (et son intuition) :).

      Bien amicalement,
      Franck

    2. François

      Bonjour Estelle,

      Tu écris « cette technique fait vraiment raisonnance dans toutes mes cellules ».
      Je suppose donc que ta sensibilité corporelle peut être un bon guide pour que tu trouves le rythme qui te conviendras, n’est-ce pas ?
      C’est en tout cas, ce qui me guide lorsque je pratique Ho’oponopono.
      Si ce que j’écris te parle, je t’invite à laisser raisonner chaque mot dans ton corps lorsque tu pratique Ho’oponopono et à trouver ainsi le rythme qui te conviendra le mieux. Et tu verras, cela pourra évoluer au fil du temps et en fonction des situations sur lesquelles tu pratiques.
      Bon chemin à toi.
      Bien cordialement,

      François

  16. Anne

    Je viens juste de découvrir la cette méthode avec un nom charmant et qui de plus me part beaucoup. Cependant, j’ai du mal à savoir combien de temps dois-je répéter ses 4 phrases ( j’ai un problème particulier qui me tiens à coeur de résoudre) et j’ai du mal à savoir si je dois dire ce mantra tous les jours ou simplement un jour et ensuite lâcher prise. Pourriez-vous m’aider s’il vous plait. bonne journée à tous ! Merci! Anne!

    1. François

      Bonjour Anne,

      Personnellement, je pratique lorsque je viens de réagir d’une façon qui ne me satisfait pas à une situation.
      Dans ce cas, je dis une seule fois chaque phrase en me rendant attentif à la façon dont chacune raisonne dans mon corps.
      Et à l’issue de cela, je ressens la transformation sur la situation pour laquelle j’ai pratiqué.
      Maintenant, je crois comprendre que Ho’oponopono est pratiqué aussi plus largement pour transformer son karma, voire celui de ses ancêtres …
      Pour de telles pratiques, je laisse le soin à d’autres de te répondre ou t’inviterai à chercher réponse dans des lectures bien choisies.
      En espérant avoir pu t’aider dans ton chemin.
      Bien cordialement,

      François

  17. HENRY Muriel

    Bonjour,
    J’ai déjà entendu parler de cette méthode par une amie…. elle n’en a dit que du bien… Rien qu’en prononçant ces mots, en les disant avec mon coeur, je ressens déjà une profonde émotion de bonheur qui m’envahit…
    Je vais m’appliquer à utiliser dès maintenant cette technique…
    et à rester le plus possible dans l’Amour….
    Merci à vous…
    Muriel

  18. Alexandra@L'univers de l'attraction

    Je ne connaissais pas du tout cette technique et je viens de la découvrir! Voilà de nouvelles perspectives sur lesquelles me pencher. Merci pour cet article 😉

  19. brtan rénée

    avant de comprendre les paroles de la chanson ; il faut faire un gros nettoyage de ses chakras et de ses pensées négatives , s’aimer et se respecter ; pardonner a son corps et son esprit , se remercier , je t’aime pardonne moi je te remercie , je suis désolée ! amour et paix a vous
    *

  20. Prak Nadia

    Merci Franck,
    merci à vous tous pour ces beaux partages.
    Je suis dans le développement personnel depuis plusieurs années, je me lance dans la relation d’aide et je sais que quand l’ AMOUR du Divin est là, tout est possible. C’est le plus puissant. C’est la plus belle guérison.
    Nettoyer son EGO, ses croyances, ses mémoires, prendre soin de son enfant intérieur, lâcher prise, s’en remettre au Divin, lui faire confiance.
    Le Divin SAIT ce qui est bon pour nous.
    Laissez-le entrer dans votre vie, ouvrez-lui la porte, il est là pour vous.
     » Je suis désolée, pardonne-moi, je t’aime, merci. »
    Nadia.

  21. Lau

    Bo jour Franck,

    J’ai effectivement entendu parler de cette méthode, par hasard en discutant sur Facebook avec une amie.
    Je ne l’ai pas encore essayé, je préfère être sereine et bien dans ma tête pour pouvoir le faire.
    En parcourant Internet, à la recherche de developpement personnel, ou plutôt d’une méthode me permettant d’être moins timide, d’avoir confiance en moi, je suis tombé sur un forum parlant de la méthode Coué, elle a été inventé par Emile Coué dans les années 1900 et elle rejoint les mêmes techniques que celui du Dr Hew Len…Et d’après les témoignages de ce forum, cette méthode marche très bien, d’ailleurs, le site de méditation que je consulte actuellement, l’utilise également…

    Thildy

    1. François

      Bonjour Thildy

      Je me sens étonné que tu compare la méthode Coué, souvent décriée, à Ho’oponopono dont l’esprit me parle.
      Du coup ça me rend curieux : « Un peu d’ouverture d’esprit donc… » comme l’écrit Franck.
      Peux-tu nous donner le lien vers le site que tu évoques sur la méthode Coué ?
      Je serais intéressé de voir l’esprit qui y règne.
      Merci. Cordialement,

      François

  22. Danielle Noury

    Bonjour,

    Je viens de découvrir cette méthode par l’entremise de ma thérapeute. Présentement, je lis le livre du Dr Len. J’ai un peu de difficulté avec le nettoyage car j’espère arriver à la zone zéro limite.

    Merci, Dannie

  23. Bonjour et merci pour ce très chouette site internet!
    Je suis à fond dans la quête du bien-être et le développement personnel donc ça fait du bien de lire tout ça.
    J’ai connu cette méthode par ma mère et l’ai testé quelques semaines. J’avais un peu du mal au début à dire « Je suis désolée » car je ne me sentais désolée pour rien! Je préfère le « pardonne moi ». En tout cas, cela a été assez efficace même si c’est vrai qu’il est difficile de rationaliser les choses!
    A bientôt,

    1. François

      Bonjour,

      Je comprends que ce soit difficile de dire « je suis désolé » lorsqu’on ne se sent pas désolé. Tu as probablement besoin d’honnêteté et d’intégrité, comme moi. Aussi je te livre mon expérience en espérant qu’elle puisse t’aider dans ta pratique.
      Personnellement, je commence par « Désolé » qui doit correspondre pour moi à un ressenti intérieur. Si je ne me SENS PAS désolé, inutile de dire que je le suis : je serai à côté de la réalité (comme souvent mon égo cherche à m’y emmener). Toutefois, si je me branche sur la partie de moi qui est consciente d’être création du divin, consciente que je peux lui faire confiance, consciente que l’expérience que je viens de vivre me montre que je suis dans une autre attitude que celle souhaitée par le divin (en moi ou/et au-delà de moi, selon ce qui te convient), alors, je peux plus facilement me retrouver en état de me sentir désolé pour cela. Pour moi, c’est l’étape la plus délicate.
      En espérant que ce partage puisse t’aider dans ta pratique.
      Bien fraternellement,

      François

  24. horty

    Moi aussi j’ai expérimenté le Ho’oponopono pour trouver le mari idéal de mavie, je vous assure que ça marché. depuis je suis toujours avec jean bosco Kpado. Nous nous aimons beacoup. Et je lui enseigne aussi le Ho’oponopono.
    C’est avec joie que je dis souvent je t’aime, merci, je suis désolée, pardonne-moi.

    Horty

  25. Cela fait très Hawaiien dans la conception et dans le nom ! En revanche, j’ai tendance à ne pas trop croire en ce type de méthodes, ce qui fait qu’elles fonctionnent finalement assez mal chez moi 🙂

  26. Marie-Jo

    C’est vrai que cette prière est génial, je l’ai découvert seulement hier et pourtant j’utilise ho’oponopono depuis 2012! Il suffit de se discipliner a répéter cette belle prière et les 4 mots clé, je t’aime, je suis désolée, pardonne-moi, merci a tous les jours et ça fait toute la différence dans la vie. Ça devient un automatisme quand une situation » désagréable » se présente a moi et vous savez quoi, la paix est de plus en plus présente a l’intérieur de moimet je me sens tellement bien,wow! Merci, gratitude envers cette technique et celui ou ceux qui font que c’est maintenant accessible a nous tous!

    Marie -Jo

    1. Merci pour le commentaire Marie-Jo ! C’est vrai que lorsqu’on constate l’efficacité de ces petites phrases ça devient vite un automatisme qui aide à rester « Zen ».

      Franck

  27. Sandrine

    Bonjour
    J’ai découvert l’ HO’ OPONOPONO hier pour la 1ere fois via ma cousine.En découvrant la prière une émotion incroyable c’est emparé de moi et j’ai pleuré sans savoir m’arrêter.Je ne sais pas ce qui m’ arrive vraiment mais c’est merveilleux.J’ai noté la prière et je pense que pas un jour je n’oublierai de la faire.D’ailleurs j’écris et je suis encore totalement bouleversée
    MERCI.

  28. François

    Bonjour à tous,

    Merci Franck pour ce site et en particulier pour cette page sur Ho’oponopono et merci à chacun et chacune pour ses commentaires qui nous éclairent sur la diversité humaine dans la façon de découvrir et expérimenter cette approche.
    Cela fait une vingtaine d’années que j’ai fait mon premier stage de développement personnel (savez-vous que cette expression prend son origine dans le titre d’un livre – best seller – de Carl Rogers, grand pionnier du courant humaniste de la psychologie : « le développement de la personne » ?) et une quinzaine que j’ai participé une formation basée sur la pensée positive. Je suis aujourd’hui psycho-praticien et utilise des approches basées sur le ressenti corporel qui m’ont rapidement guidé dans la pratique de ho’oponopono.
    J’ai souris en lisant Franck écrire « j’avoue qu’au départ j’étais un peu sceptique ! Nous avons tendance en effet à rejeter ce qui est trop simple ». Je me suis reconnu dans cette réaction qui était encore plus catégorique la première fois que j’en ai entendu parler. Et puis je suis tombé dernièrement sur une interview de Nathalie Bodin auteure de « Vivre avec Ho’oponopono » et donné par Lilou Macé – qu’Anet à cité dans son commentaire – sur Epanews, un site de partage sur le développement personnel. Cf. http://epanews.fr/video/video/show?id=2485226%3AVideo%3A1112079&xgs
    Concernant la pensée positive, mon expérience m’a montrée qu’elle peut facilement être récupérée par l’égo qui à très bien su me convaincre de son illusion de toute puissance. Pour sortir de cette voie sans issue, une qualité m’a aidé : l’humilité. Mais attention, quand je dis « humilité » je veux parler d’une qualité qui respecte et même nourrit l’estime de soi et qui consiste à « savoir reconnaître et accepter la réalité (intérieure comme extérieure) de ce qui est » et non à « reconnaître ses fautes et s’en flageller » comme on la comprend souvent dans la culture judéo-chrétienne culpabilisante au détriment de l’estime de soi.
    Cette qualité m’a aidé à pratiquer Ho’oponopono. Elle est pour moi une attitude préalable à sa pratique et m’aide à lâcher prise sur les évènements passés (ce qui m’est souvent assez difficile) comme nous y invite Ho’oponopono.
    Dans ma pratique je préfère commencer par « je suis désolé » qui correspond à un ressenti intérieur. Si je ne me SENS PAS désolé, inutile de dire que je le suis : je serai à côté de la réalité, comme souvent l’égo cherche à m’y emmener. Mais si je me branche sur la partie de moi qui est consciente d’être création du divin et que je peux lui faire confiance, que l’expérience que je viens de vivre me montre que je suis dans une autre attitude, alors, je peux plus facilement retrouver l’humilité de me sentir désolé. Pour moi, c’est l’étape la plus délicate.
    Ensuite, comme j’ai la chance d’avoir vécu l’expérience ressentie de recevoir la puissante douceur du pardon du Père Céleste grâce à un accompagnement dans la pratique du pardon selon Pierre Lassale, je me relie à cette expérience pour l’étape suivante. Mais on peut aussi adapter cette étape du « pardon » à ses propres croyances en le demandant à l’Univers ou à sa propre partie divine (Attention toutefois à ne pas se prendre pour Dieu, ce qu’aimerait tant l’égo au détriment des parties de soi les plus nobles !…).
    Ensuite, comme j’ai eu aussi la chance d’avoir pu goutter à la puissance de la réelle gratitude (très différente du gentil « merci » que l’on apprend à dire aux enfants comme un automatisme déconnecté de ce qu’il ressentent), notamment lors d’un séminaire intensif de Communication NonViolente, je peux aussi me connecter à une de ces expériences pour exprimer le « merci » du Ho’oponopono.
    Enfin je vis le « Je T’aime » comme une reconnaissance de l’énergie d’amour qui est en moi et au-délà de moi : dans l’Univers, son Créateur, … chacun encore une fois peut adapter ses pensées lors de cette étapes à ses propres convictions.
    Comme vous le voyez mes expériences antérieures m’ont aidé à pratiquer Ho’oponopono et chacun peut adapter sa pratique à sa propre expérience. Toujours est-il, que le jour même ou j’ai découvert la vidéo indiquée préalablement dans mon commentaire, j’ai pratiqué sur des situations toutes simples et j’ai senti immédiatement le résultat dans mon corps : moi qui est habituellement du mal à lâcher prise, je n’étais plus attaché du tout à la situation passée. Celle-ci atit transformée en moi, comme à l’extérieur. Car tout ce qui est à l’extérieur est un reflet de ce qui se vit en moi, et vice-versa.
    Depuis, j’ai été moins attentif et je n’ai pas repéré de situation pour utiliser Ho’oponopono. Aujoud’hui une connaissance m’envoie un lien vers ce site et je lis qu’il existe de multiple façons d’utiliser cette prière. Aussi, je serais intéressé d’en apprendre d’avantage. Pouvez-vous nous indiquer des lectures sur le sujet ?
    Désolé, Pardon, Merci à tous, Je T’aime et je vous aime.

  29. Bonjour,
    Merci pour cet article sur Ho’oponopono.
    Le plus difficile dans cette pratique , c’est qu’elle est facile. Du coup notre mental n’y croit pas !

    En se branchant bien sur soi et toutes nos expériences de développement personnnel, je me rends compte de la grande puissance de Ho’oponopono.
    Merci,
    Louis

  30. guy

    bonjour,
    Pourquoi, ne peut on pas dire, « libère moi » au lieu de « pardonne moi » ça me ferait moins de blocage.
    merci.

  31. brohan marylis

    j ai 1 poid dans le plexus, le passez me hente.l avenir m angoisse.je veux m ensortir! merci

  32. Cath

    Bonsoir,
    Cela fait quelques semaines que je me familiarise avec le Ho’oponopono qui est entré progressivement dans ma vie. La première fois, c’est l’hypnothérapeute chez
    laquelle j’allais qui m’a dit de répéter les phrases « je suis désolée, pardonne moi, je te remercie, je t’aime » sans m’en dire plus. Quelques temps après une amie
    me parle de ces phrases en me disant, c’est le Ho’oponopono, puis depuis j’ai adopté. Mais ce n’est pas facile de faire lâcher prise au mental, surtout en
    ce moment où je sors d’une histoire douloureuse.
    Mais je vais continuer car je trouve que c’est fabuleux de facilité et je sûre que le déclic se fera….

    1. Merci Cath d’être venu faire un tour par ici :). En effet, ce n’est pas facile de faire lâcher-prise au mental mais à force de vous répéter les phrases vous allez commencer à ressentir une sorte de paix intérieure. Ce sera la preuve que le lâcher-prise se fait.

      Bien amicalement,
      Franck

  33. lr.look

    Je suis épanouie de puis que je fais ho’oponopono.
    Moi qui etait la fille la plus négative

  34. Zabu

    Bonsoir,
    alors moi je suis bluffée quand je lis vos commentaires…Je traverse depuis quelques années une période assez sombre de mon existence et je vais aussi me mettre à ho´oponopono.
    Je constate dansun premier aordd que cela calme le coeur et l´âme pour ainsi dire. Mais peut t-on l´utiliser sur certains problèmes concrets de la vie comme le chomage, la recherche d´un compagnon???
    Si oui, comment procéder?
    Merci d´avance

  35. John

    Bonjour,
    On dit que je plombe dans mes relations. Je ne dois plus emboîter le pas aux lanceurs d’ alerte connus, officiels, parce que je stress certaines personnes que j’ aime en ajoutant une couche à leur tempérament anxiogène. Qu’ est-ce que je dois faire pour être plus léger, rentrer dans leur deni afin de vivre beaucoup plus heureux sans me préocupper des réalités, des futurs scandales sanitaires qu’ on nous prépare?
    C’ est vrai que quand je récite ces 4 paroles , elles auraient quelque part tendance à m’ apaiser. Comment faire confiance à la vie , en mettant sa foi dans l’ esprit, la spiritualité, peuvent-ils nous protéger de ce monde matériel qui se préocuppe surtout de rentabilité sans se soucier des conséquences délétères parfois? . Je repense à cette histoire d’ incendie dans un endroit de campagne aux Etats-Unis où toutes les villas qui s’ y trouvaient avaient été carbonisées…sauf une . L’ explication , lors de l’ achat de cette maison par une famille d’ asiatiques, on avait fait appel à un parent qui était venu la bénir à sa manière . Que s’ était-il passé à ce moment-là, un champ de force avait -il été crée ? En serait-il de même pour nous, la foi que rien ne peut nous arriver de l’ extérieur pourrait-elle agir de la même façon ?

  36. NADIA

    MOI J AVOUE QUE J ETAUS SCEPTIQUE AU DEBUT MAIS JE DIS CES 4 PAROLES QUI GUERISSENT JE SUIS DESOLE PARDONNE MOI MERCI JE T AIME ET CA MARCHE J AI TROUVE LA PAIX INTERIEUR MERCI JE VOUS AIME

    1. C’est bien d’être sceptique sans pour autant être fermé 🙂 Félicitations d’avoir essayé Ho’oponopono ! Je vous souhaite beaucoup plus de paix intérieure en utilisant cette technique.

      Franck

  37. Lise Charron

    Je suis très intéressée à en apprendre plus sur cette technique.

  38. Dominique DAULEU

    Nous tenons un hôtel mon mari et moi-même et une de mes clientes m’a parlé de hoponopono, je lis régulièrement des pensées positives et je serais très intéressée d’en savoir d’avantage sur cette méthode. 😀

  39. Séverine

    C’est un travail sur moi, à l’aide d’un kinésiologue, qui m’a conduit à découvrir le Ho’oponopono. On passe par plusieurs phases déconcertantes mais au bout d’un moment, quand la paix intérieure commence à se faire ressentir, on sait que l’on abandonnera plus ces quatre phrases et qu’elles nous accompagneront tout au long de notre vie terrestre.

  40. Franck Brongniart

    Bonjour.
    Si je comprends bien il y a juste á prononcer ces 4 phrases:
    Je suis désolé
    Pardonne-moi
    Merc
    Je t aime
    … sans rien rajouter d autre ????
    Merci de me répondre

  41. Mnuarii

    IAORANA,
    je suis originaire de Tahiti. Il y a 5 ans maintenant, une de mes profs m’avait donné à lire zéro limit de Joe Vitale. Rien n’allait plus dans ma vie et les études me gonflaient. J’ai finis ce livre en 1 week end et sans chercher à comprendre pourquoi, j’ai démissionné de mon cursus scolaire. J’avais estimé que ma vie était trop précieuse pour faire ce que je n’avais pas envie. Il s’est passé énormément de choses suite à la lecture de ce livre. J’ai déménagé 6 fois en 2 ans, trouver un travail m’était facile car tout venait sans que je fasse le moindre effort. Ma situation financière en hausse, les expériences aussi j’en ai collectionnés. Ni bons ni mauvais… TOUT est expérience !!!! J’embauche aujourd’hui pour une société et en moins de trois moi, j’ai pu me faire un place bien mérité. J’ai voyagé, et d’ailleurs je reviens à peine de Nouvelle Zélande. J’ai une maison à tomber par terre et je ne compte pas m’arrêter là !!!!!
    Merci l’univers pour cette abondance de belles choses… Merci pour la vie, pour mes amis, pour ma famille et pour toutes les grâces !!
    Je n’ai que la trentaine et qu’est ce que j’en ai fais des choses depuis que je connais cette méthode. Merci pour ce partage et si vous voulez échanger vos expériences, je vous laisse mon facebook. IOTUA MANUARII
    Bonne nuit tout le monde,

    1. Ia ora na Manuarii,

      Merci beaucoup d’avoir partagé avec nous ton histoire si inspirante !

      A bientôt,
      Franck

  42. Claire G

    Bonjour, je découvre cette méthode et j’aimerais savoir si vous pouvez m’éclairer svp. Si une personne se fait agresser dans la rue, verbalement et physiquement, c’est elle qui est responsable de cette situation?? Et après elle devrait dire à l’univers merci et je t’aime? Je n’arrive pas à comprendre…. De plus si on doit se sentir désolé à chaque fois qu’on vit quelque chose qui ne nous nous plaît pas, si quand on est agressé on est responsable alors qu’en fait on a l’impression de ne pas mériter ça, ça devient difficile de s’affirmer! Devoir dire désolé à l’univers à chaque fois qu’un chauffard nous insulte, ou si on est victime de quelque autre incivilité ou agression, ça n’aide pas à s’affirmer joyeusement je trouve?

  43. Gregory

    15/05/2016
    Bonjour a tous
    Et merci pour vos courriers remplis de douceur ….

    Pour ma part j ai le sentiment qu il ne faut pas trop se relâcher dans la pratique du ho ´opônopono .

    Car même si on accepte les 100% de responsabilité et que l on nettoie Bien la noirceur des mémoires toxiques ,

    le formatage du disque dur reste un travail d expert…..
    Et l expertise n arrive qu avec une pratique régulière…

    Alors pourquoi pas une configuration du ho’oponopono pour qu il fonctionne comme un anti virus . A mise à jour automatique.

    Qu’il devienne une hygiène de vie , un yoga de l esprit …..

    Il est déjà devenu pour moi un somnifère très performant avec des effets secondaires divins….!!!

    JE SUIS DÉSOLÉ
    d avoir perdu le mode d emploi

    PARDONNES MOI
    Si je ressors des vieux dossiers de la corbeille

    MERCI
    de m aider a effacer a nettoyer

    JE T AIME encore et encore
    Pour tout les gigas vierge que tu m offre avec AMOUR

    Bien a vous tous
    Je vous aime .
    Gregory

Retour en haut