Comment le stress et l’anxiété est soulagé par l'hypnose

Comment le stress et l’anxiété est soulagé par l’hypnose

Vous pouvez définir le stress comme ce que vous ressentez lorsque les problèmes perçues et votre capacité à y faire face ne sont pas compatibles.

Le stress peut également être défini comme une réponse d’adaptation d’un organisme aux changements de l’environnement.

La réponse au stress a évolué pour permettre aux humains de faire face à des facteurs de stress qui mettent leur vie en danger, comme le fait d’être confronté à un animal sauvage ou à un humain hostile.

Des situations comme celle-ci exigent une action – l’activation de la réponse au stress tel que “faire le mort”, rester et se battre ou s’enfuir.

Aujourd’hui, nous ne faisons généralement pas face aux mêmes dangers que nos ancêtres, mais la réponse au stress face aux situations exigeantes auxquelles nous sommes confrontés est toujours présente.

Notre esprit et notre corps sont toujours prêts à se battre ou à fuir lorsqu’ils sont face à cet équivalent métaphorique de l’animal sauvage qui veut notre peau.

C’est là que le problème commence : la réaction de combat ou de fuite est activée mais n’est pas libérée physiquement.

Par exemple, vous êtes coincés dans un embouteillage et bien sur vous ne pouvez pas le combattre ou le fuir.

Ou alors vous avez un conflit sur votre lieu de travail.

La réaction d’action se déclenche, mais vous ne pouvez pas vous libérer en vous battant ou en fuyant sans les conséquences que vous préféreriez éviter.

Peut-être que ces deux événements, et d’autres encore, sont vécus le même jour, peut-être tous les jours.

Nous réagissons tous différemment au stress

Le stress s’accumule en vous jusqu’à ce qu’il puisse nuire à votre santé si une solution n’est pas trouvée

Le stress n’est pas toujours mauvais – la réaction au stress a été conçue pour nous aider et nous protéger.

Certaines personnes se placent même volontairement dans des situations stressantes qu’elles savent pouvoir gérer en raison de l’excitation et de l’adrénaline.

Nous vivons tous le stress de manière différente, en fonction de notre type de personnalité, de notre conditionnement et de notre développement personnel.

Lorsque vous faites face à un facteur de stress mais que vous avez l’impression d’être capable de le gérer avec succès, vous pouvez éprouver un sentiment de réussite et d’accomplissement.

La clé pour rester en bonne santé, positif et actif dans n’importe quel domaine de la vie est de trouver le juste équilibre entre le bon stress qui vous motive et vous encourage à grandir et votre capacité à faire face au mauvais stress.

Votre capacité à faire face au stress peut être affectée par votre alimentation et l’apport de bons nutriments dont votre corps a besoin pour rester fort et souple et pour se réparer si nécessaire.

Vous devez également éviter tout ce qui pourrait vous rendre plus stressé ou plus faible, comme la drogue, l’alcool, le tabac, etc.

Le stress peut être externe, c’est-à-dire un événement ou une situation qui provoque un stress, ou interne, c’est-à-dire des attitudes ou des émotions qui conduisent au stress (anxiété, culpabilité, manque d’estime de soi, peur, etc.)

Qu’est-ce que la réaction de combat ou de fuite ? Pourquoi l’avons-nous encore ?

La “réaction de combat ou de fuite” est une réaction physiologique qui est la réponse du corps à un facteur de stress.

Des changements hormonaux vous préparent soit à rester et à combattre un facteur de stress, soit à vous enfuir.

Cet état d’alerte immédiate est celui où le corps se prépare à agir, et dans cet état, vous devenez extrêmement vigilant, mais aussi très anxieux et peut-être incapable de vous concentrer.

Votre corps ralentit les systèmes qui ne sont pas essentiels pour répondre au signal de stress, tels que le système digestif.

C’est pourquoi en situation de combat ou de fuite vous pouvez avoir la bouche sèche et l’estomac noué ou dérangé.

Votre corps se prépare à d’autres tâches, comme le refroidissement, car il utilise plus d’énergie, ce qui entraîne la transpiration.

La réaction de combat ou de fuite est une réaction très ancienne et très basique qui nous accompagne depuis très longtemps.

À l’origine, c’était une réponse au danger qui préparait nos ancêtres à combattre la bête sauvage ou l’ennemi qui pouvait soudainement les menacer ou les affronter, ou à prendre la fuite et à s’enfuir littéralement du danger.

Cette réponse est déclenchée lorsque nous envoyons un message d’alarme à une partie du cerveau appelée hypothalamus.

Cette partie du cerveau envoie alors un signal aux glandes pour qu’elles libèrent de l’adrénaline, du cortisol et de l’endorphine dans le sang.

L’augmentation des niveaux d’adrénaline augmente le rythme cardiaque et la circulation sanguine, ce qui apporte un supplément d’oxygène et de glucose aux muscles.

Le cortisol provoque une augmentation des acides aminés et du sucre dans le sang.

Les acides aminés sont essentiels pour la réparation et la récupération des tissus endommagés qui peuvent se produire sous l’effet du stress et le sucre dans le sang augmente la disponibilité du glucose (carburant) pour le corps.

La libération d’endorphine, qui est une substance semblable à la morphine mais plus puissante, assure le rôle de tranquillisant naturel de l’organisme.

La douleur est bloquée et un sentiment d’euphorie peut être ressenti, ces deux éléments aidant votre organisme à surmonter la situation dans laquelle il peut se trouver.

Un réflexe primitif toujours présent

Cette réaction est toujours présente, car il est toujours nécessaire de se préparer et de se protéger en cas de crise, par exemple lorsque vous êtes impliqué dans une situation d’urgence, quelle qu’elle soit, ou lorsque vous êtes confronté à une forme quelconque de danger potentiel pour votre vie.

Dès que les premières étapes de cette réaction de combat ou de fuite sont terminées, vous avez une réaction psychologique au facteur de stress.

Cette réaction dépend de nombreuses variables, notamment votre type de personnalité, votre conditionnement, votre âge, vos capacités physiques et mentales et vos connaissances sur la situation à résoudre.

Ce qui se passe en réalité, c’est que nous pouvons nous trouver dans une situation où nous ne pouvons pas nous battre ou fuir, comme dans une réunion ou dans un train.

Vous devenez donc de plus en plus anxieux et vous pouvez avoir l’impression que vous allez vous évanouir, que vous serez malade. De nombreuses réactions aux stress sont possibles.

Ce qui se arrive alors souvent, c’est que nous constatons que vous avez un besoin désespéré d’uriner, et c’est une autre façon pour le subconscient d’essayer parfois d’attirer notre attention et de nous forcer à quitter l’arène dans laquelle vous vous trouvez à ce moment-là.

C’est normalement le sentiment de ne pas pouvoir vous échapper, et le fait d’avoir cette forte envie de vous battre ou de fuir la situation sans pouvoir le faire qui est à l’origine d’une grande partie de l’anxiété et de la peur.

Ce qui poussent beaucoup de personnes a chercher de l’aide pour surmonter leur stress.

De plus, de nombreuses personnes qui souffrent de crises de panique et d’anxiété ont besoin de faire des choses que l’ont pourrait qualifier “d’obsessionnelles compulsives” dans leur vie.

Il s’agit souvent d’un type de stratégie d’adaptation pour se donner le sentiment de contrôler quelque chose.

Pourquoi l’hypnothérapie est-elle totalement différente de toute autre forme de thérapie ?

L’hypnothérapie est différente de toute autre forme de thérapie en raison de la façon dont la partie thérapie se déroule pendant que l’on est sous hypnose.

En d’autres termes, l’hypnothérapie est une combinaison très efficace d’hypnose, de transe ou d’état d’esprit altéré et de relaxation profonde, et de la thérapie choisie.

Par exemple, une thérapie par suggestion, une régression, une thérapie des états du moi, une programmation neuro-linguistique ou une hypno-analyse.

L’hypnose permet à un individu d’entrer dans un état de relaxation profonde, ce qui est en soi une thérapie très utile pour combattre le stress.

Elle permet également de devenir calme et concentré, car toutes les parties de l’esprit travaillent ensemble et se concentrent sur la résolution du problème en question.

Et donc d’utiliser au mieux la thérapie choisie au fur et à mesure de son application.

Pourquoi est-elle si utile dans les cas de stress, d’anxiété et de crises de panique ?

L’hypnose est un état dans lequel la faculté critique consciente est temporairement suspendue et dans lequel toutes les parties de l’esprit travaillent en harmonie pour le bien de l’ensemble de l’être.

En hypnose, un individu peut devenir très détendu et en même temps très conscient et “vif”, concentré mentalement.

Pour ceux qui connaissent bien l’informatique, j’aimerais comparer l’hypnose au “mode sans échec” d’un ordinateur.

Si une partie du système fonctionne mal le fait de mettre le système en mode sans échec permet d’effectuer des recherches et des réparations en toute sécurité tout en minimisant les risques pour le système d’exploitation.

Dans certains sports, ce serait comme un “temps mort”, où tous les joueurs de l’équipe se réuniraient brièvement avec l’entraîneur pour faire le point sur l’état actuel du jeu.

Les joueurs peuvent ainsi identifier les domaines où de mauvais choix ont pu affecter les résultats et pour choisir une nouvelle stratégie pour aller de l’avant.

Dans le rythme effréné de la vie, nous avons rarement le temps de faire une pause ou de nous mettre en sécurité pour rassembler nos ressources et faire calmement le point et planifier notre meilleure voie.

L’hypnose est un état sécurisant et relaxant

Dans cet état vous pouvez relâcher vos tensions pendant une courte période, et si vous le souhaitez, un thérapeute compétent peut vous guider à travers les étapes d’investigation, de découverte, de programmation et de guérison dont vous pourriez avoir besoin.

L’hypnothérapie procure une relaxation (et les clients des bons thérapeutes apprennent l’auto-hypnose afin de trouver eux-mêmes cette relaxation profonde) et est donc utile, même à un niveau de base, comme une sorte de premier secours.

Un bon thérapeute aidera son client à trouver les émotions refoulées, les déclencheurs et les faux réflexes du passé qui sont une sorte de programmation périmée, erronée, ou peut-être simplement plus voulue ou nécessaire.

Une programmation qui tourne en boucle une fois déclenchée et qui peut causer beaucoup d’anxiété et de sentiments de panique, mais dont nous ignorons souvent la raison.

Par la suite, le merveilleux pouvoir de suggestion hypnotique et les techniques de programmation neuro-linguistique seront utilisés pour fournir une nouvelle programmation efficace afin d’aider à avancer dans une vie beaucoup plus positive avec une meilleure perspective sur tout…

>