Avez-vous une mentalité de victime ? Mauvaise idée! - Utilisez La Pensée Positive Pour Une Vie Réussie

Avez-vous une mentalité de victime ? Mauvaise idée!

faire la victimeTout le monde peut prétendre être victime de quelque chose. Qu’il s’agisse d’une mauvaise enfance, d’un patron méchant ou d’un divorce désagréable, n’importe qui peut potentiellement adopter une mentalité de victime. Être une victime est un choix. Cependant un choix beaucoup plus épanouissant est d’assumer le rôle de celui qui a survécu.

Pourquoi quelqu’un choisirait-il d’être une victime ? Cela n’a peut-être pas de sens à première vue, mais il y a plusieurs avantages à assumer le rôle de victime.

Il y a des avantages à avoir une mentalité de victime :

1. C’est toujours la faute de quelqu’un d’autre. Quand vous êtes une victime, vous n’avez pas à accepter la responsabilité de quoi que ce soit. La vie semble plus facile quand c’est toujours la faute de quelqu’un d’autre. Il y a si peu de choses que vous pouvez faire.

2. Certaines personnes ont pitié de vous. Le fait d’être une victime peut faire en sorte qu’une grande partie de l’attention soit projetée dans votre direction. Recevoir de l’attention c’est agréable. Qui ne voudrait pas recevoir de l’attention et de la sympathie ?

3. Les autres en attendent moins de vous. Après tout, le monde vous a maltraité et vous ne pouvez pas vous débrouiller seul. Soit vous n’êtes pas une personne capable, soit les probabilités vont tellement contre vous par rapport à ce qu’on pense que vous pouvez faire que l’on ne peut réellement pas s’attendre à grand-chose de votre part. L’avantage pour c’est que c’est plus facile de répondre à des attentes faibles qu’à des attentes élevées.

4. Les autres ont tendance à céder à vos caprices. Avec l’attention et la sympathie que vous recevez, certaines personnes avec le syndrome du sauveur sont impatientes de vous aider. Vous pourriez recevoir de l’argent, des faveurs et d’autres avantages. C’est manipulateur, mais ça peut être efficace.

Nul ne peut nier que le fait de faire la victime n’a pas ses avantages. Cependant, il y a aussi des inconvénients  (et pas des moindres) à être une victime.

Les inconvénients de faire la victime :

1. On ne vous respectent pas. Vous ne pouvez pas tromper tout le monde, car beaucoup de gens ont connu des situations bien pires que la votre. Pour une personne qui a pitié de vous, il y en aura beaucoup qui ne seront pas du tout impressionnés.  La plupart des gens peuvent voir votre numéro à un kilomètre de distance.

2. Vous ne vous respectez pas vous-même. Au fond, vous savez que c’est faux. Vous savez que vous êtes capable de plus, mais vous avez abandonné l’idée. Vous avez choisi de manipuler votre chemin dans la vie en demandant indirectement aux autres de porter votre fardeau.

3. Vous abandonnez le contrôle de votre vie. Vous ne pouvez pas gérer votre vie avec assurance et être en même temps une victime. Le manque de contrôle contribue de façon significative à l’insatisfaction et à la dépression.

4. Vous détruisez votre estime de soi. Sans respect de soi, il est difficile d’avoir une bonne estime de soi. Vous pensez peut-être que c’est une façon intelligente d’agir, mais en réalité vous vous faites un peu plus de mal chaque jour.

5. On ne pas vraiment vous faire pas confiance. Ceux qui ont une mentalité de victime ne sont pas fiables. Ils sont trop faibles pour éviter les choses qu’ils ne veulent pas faire. Les autres apprennent rapidement que vous n’êtes pas fiable ou digne de confiance. C’est pourquoi il est difficile d’entretenir des amitiés à long-terme.

6. Il vous faut tout le temps éviter de réussir. Le succès ruinerait votre statut de victime. Vous devez garder un profil bas ou les autres s’attendront instantanément à plus de vous.

Les inconvénients d’être une victime sont considérables. Vous vous sentez lentement de plus en plus mal dans votre peau tandis que le contrôle de votre vie vous échappe et peu de gens vous feront confiance.

Il n’est pas facile de renoncer à être une victime. Il y a des avantages à vivre de cette façon, mais avec le temps, la personne qui souffre le plus, c’est vous.

Une mentalité de victime vous blesse plus qu’elle ne vous aide. Oui la vie est un défi, c’est très gratifiant d’affronter ces défis avec dignité et de gérer la vie selon ses propres termes. Renoncez à être une victime et assumez la responsabilité de votre vie. Montrez-vous et montrez au monde que vous êtes un survivant !

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 commentaires