Se libérer de son karma

Se libérer de son karma

Article écrit par Anne Lonia du blog EmmanuelFerran.com

Du subconscient au conscient.

Pour ne pas retomber dans nos propres « pièges » karmiques, s’occuper de nous est essentiel !

Froncements de sourcils de certains mentaux résistants ?

J’ai souvent entendu des personnes s’offusquer de ces propos,  « s’occuper de nous, quel égoïsme ! »

Beaucoup de croyances sont encore bien présentes en 2017, héritées du subconscient collectif éducatif, qui pourrait nous faire croire que l’on ne doit pas s’occuper de soi, mais que l’on doit s’occuper des autres, avant soi même !

Où avez-vous la tête ?

Cela a pour conséquence la chose simple qui est :

Je préfère  “Faire l’autruche”, que d’aller voir au fond de moi ce qui s’y passe, j’ai bien trop peur de regarder dans mon être profond.

L’alibi de s’occuper des autres me convient très bien, et de plus mon mental soutient cela.

Mais comment pourrait-on se libérer de son karma, sans s’occuper de soi ?

Commencer enfin par se regarder le nombril, ce n’est pas être égoïste, ce n’est pas faire du nombrilisme !

Définition du nombrilisme :  » Le nombrilisme est une façon de penser égocentrique. C’est aussi une théorie qui fait référence à soi ou indirectement à soi (par exemple en la centrant sur le milieu social, culturel, ethnique, etc. auquel on se sent lié) en ne restant pas objectif. »

Anciens ou nouveaux schémas ?

Rester dans cette croyance, c’est rester dans les anciens schémas de pensée qui consistent aussi, par déviance, à voir la paille dans l’œil du voisin, et à ne pas voir la poutre qui est dans le sien ! « 

Évangile de Luc, 6, 41 : « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil à toi ! », ou « Comment peux-tu dire à ton frère : ‘Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton œil, toi qui ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille qui est dans l’œil de ton frère. »

Se libérer de son karma c’est d’abord prendre consciemment la décision de se prendre en charge, de s’occuper de soi, de regarder en nous ce qui s’y passe, cela avant toute chose, et en laissant de côté toutes les excuses que notre mental mettra devant nous.

Pour nous aider, il est possible de demander au mental de se placer en « arrière plan », ne le dénigrons pas, il nous est fort utile depuis notre enfance, car il nous a protégé lorsque nous étions en souffrance.

Prenons notre vie en main, et demandons à notre « Moi supérieur », qui est la connexion directe à notre « source », de se mettre en première ligne et de nous montrer en toute sécurité et à notre rythme, ce que nous avons évité de voir jusqu’à maintenant.

Nous faisons cela car nous sentons que nous n’avançons plus dans des domaines de notre vie.

Notre « Moi supérieur » connaît les solutions possibles à notre portée vers lesquelles nous pouvons nous tourner pour changer les données devenues obsolètes sur notre chemin, et les remplacer par de nouvelles données correspondant à l’être authentique que nous portons tous à l’intérieur de nous.

Anne Ionia, Messagère de Vie.

Vous aimerez peut-être...
Aucun article connexe pour ce contenu
Click here to add a comment

Leave a comment: