Cleve Backester et l'Effet des Pensées sur les Plantes

Cleve Backester et l’Effet des Pensées sur les Plantes

Aujourd’hui je reçois Marcel Desurvire du blog pensee-du-jour.com qui nous parle des expériences de Cleve Backester sur l’effet de la pensée humaine sur les plantes.

Les pensées  et les intentions humaines sont perçues par les plantes et plus généralement  par l’ensemble des cellules vivantes, c’est la découverte qu’a fait Cleve Backster en 1966.

Cleve Backester, est l’inventeur (entre autre) du Backster Zone Comparison Test (une méthode qui permet aux enquêteurs de se servir au mieux du détecteur de mensonge, grâce à un protocole qu’il a mis en place). Mais la chose la plus incroyable qu’il découvrit est le pouvoir extraordinaire des intentions sur les plantes et par la suite sur tout organisme vivant.

L’EXPERIENCE

Cleve Backester avait saturé d’eau une plante et voulait savoir combien de temps il lui fallait pour évacuer l’eau des racines jusqu’à ses feuilles. Pour cela il installa  une adaptation de l’appareil (détecteur de mensonge) sur la plante. Normalement, les courbes du détecteur devraient faire apparaître sur la feuille des lignes montantes, comme pour indiquer un grand stress, mais à son grand étonnement, plus il ajoutait d’eau, plus la plante réagissait de la même manière qu’un humain aurait réagit si la personne avait peur que son mensonge soit détecté, la courbe du détecteur se dirigeait vers le bas. Trouvant étonnant qu’une plante puisse réagir comme un humain, il se demanda si en infligeant un grand stresse à la plante, cela se verrait.

Il ne se passa plus grand chose, jusqu’au moment où Cleve Backster  eu l’idée de menacer la plante, il pensa d’abord à plonger les feuilles dans une tasse de café, il n’y eu aucune réaction. Puis il se visualisa en train de brûler une feuille avec une allumette et à sa grande surprise la plante réagit, le marqueur du détecteur sortit de la page de la même manière que cela se produit lorsque l’on pose le détecteur de mensonges sur une personne et que celle-ci est en train de mentir. Le mensonge ou l’émotion dû au stress est détecté.

Ceci se passa au moment précis où Cleve Backster avait eu l’intention de brûler la plante. Il répéta à plusieurs reprises son expérience et à chaque fois cela se reproduisait au moment où son intention était la plus nette possible, au moment où il n’avait aucun doute sur son intention.

ET LA COMMUNAUTE SCIENTIFIQUE ?

La plupart des scientifiques ont rejeté l’expérience de Cleve Backster donnant l’impression que celui-ci soit un charlatan. Cela peut se comprendre du point de la validité de l’expérience, car pour que soit valable une expérience, celle-ci doit être pratiquée selon un protocole bien précis, mais du point de vue du chercheur, ne pas chercher est quand même un comble.

Rappelons-nous une des citations de Gandhi « D’abord, ils vous ignorent, ensuite ils vous combattent, et enfin vous gagnez »

Les expériences sur les plantes de Cleve Backster prennent aujourd’hui une nouvelle dimension grâce aux avancées en matière de physique quantique. Nous nous rendons compte aujourd’hui que la pensée est constituée de photons, il n’est donc pas idiot de penser que toute l’ information circule, y compris chez les plantes.

AVOIR LA MAIN VERTE UN DEBUT D’EXPLICATION ?

Je me suis souvent demandé pourquoi ma grand mère souriait et parlait à ses plantes. L’expérience de Cleve Baxster montre que les plantes captent nos intentions, les personnes qui parlent à leurs plantes avec des mots doux et gentils, ont parfaitement raison de le faire car les plantes saisissent ce que nous ressentons à leur égard. Il m’arrive souvent de m’adresser à mes plantes et le dire (en pensée) que je vais bien m’occuper d’elles, que je les aiment, que j’adore leur parfum, leurs feuilles, leurs fleurs, que je les trouvent élégantes, en fait je leur fait un tas de compliments qui du coup ont une répercussion sur mes plantes, elles retrouvent toute leur vitalité et leur beauté. Faites le test vous ne serez pas déçu.

QUELLE CONSEQUENCE SUR NOS INTENTIONS ?

Les expériences de Cleve Backster devraient nous interroger sur la puissance de la pensée, car si lors de l’expérience, le moment déclencheur fut l’intention claire et sans équivoque de brûler la feuille, cela veut dire, que pour nous, il en va de même, lorsque notre intention est claire et sans équivoque l’univers dans son ensemble, reçoit notre intention, du coup, tout les organismes concernés par notre intention reçoivent l’information.

Nous avons en moyenne 60 000 pensées par jour, bien heureusement pour nous, elles ne se manifesteront pas toutes, seules celles qui sont remplis d’émotion vont finir par se matérialiser dans notre vie. La pensée la plus puissante est celle qui est claire, nette, précise et surtout rempli d’émotion. C’est la raison pour laquelle, lorsque l’on souhaite obtenir quelque chose, il faut ressentir ce que l’on désir, faire comme-ci nous l’avions déjà obtenu et il ne doit y a voir aucun doute sur ce que l’on souhaite obtenir.

Marcel Desurvire du blog pensee-du-jour.com

1 comment
marcel

Bonjour et merci Franck d’avoir publié l’article.
N’hésitez pas à laisser un commentaire, je me ferais un plaisir d’y répondre.
Marcel desurvire

Reply
Click here to add a comment

Leave a comment: