[Article Invité] Transformez vos relations grâce à la communication relationnelle !

[Article Invité] Transformez vos relations grâce à la communication relationnelle !

Méthode ESPERE Je suis Anaïs EUVERTE, consultante et formatrice en relations humaines. Je viens vous présenter la pratique à laquelle je me suis formée et qui a profondément changé la qualité de mes relations. C’est la technique sur laquelle je m’appuie pour aider les personnes à aller vers un mieux-être relationnel, en consultations et en stages.

Il s’agit de la Méthode ESPERE® créée par Jacques Salomé, un psychosociologue, auteur de nombreux livres sur la communication, dans toutes les relations : couple, parent-enfant, travail…et aussi la relation à soi-même.

Cette approche est une pédagogie de la communication qui permet, de façon tout à fait pragmatique, d’améliorer nos rapports avec autrui.

ESPERE signifie Energie Spécifique pour une Ecologie Relationnelle Essentielle. Plus qu’une méthode, c’est une conception éthique de la relation aux autres et à soi-même.

Jacques Salomé oppose cette approche au système de communication dans lequel nous baignons, de par le fait que nous n’avons pas appris à communiquer. Il nomme ce climat relationnel le système SAPPE : Sourd Aveugle Pervers Pernicieux Energétivore. C’est la façon habituelle d’échanger pour la plupart d’entre nous.

Le système SAPPE repose sur plusieurs pilliers :

-les injonctions : dire à l’autre ce qu’il doit faire ou ne pas faire, lui donner des ordres : « mets la table », « tu devrais faire attention à ta santé. », « ne sois pas triste »…;

-les dévalorisations et disqualifications: « qu’est ce que tu es désordonné ! »,  » tu es incapable »…;

-les culpabilisations « tu me fais honte », « regarde comme je suis triste par ta faute »;

-les menaces et le chantage : « si tu continues, tu vas te faire mal », « si tu me quittes, je ne suis plus rien ».

Les effets de ce système, vous pouvez vous en douter, sont extrêmement néfastes : à haute dose, la pratique de ce type de communication entraîne du doute, amenuise l’estime de soi, la confiance en soi, l’amour de soi, l’énergie et la vivance. Elle conduit à beaucoup de violence et d’auto-violence.

Améliorer la qualité de nos relations va donc passer nécessairement par le fait d’arrêter de pratiquer ce système SAPPE et de refuser désormais d’y collaborer. Cela demande de l’entraînement et de la persévérance, et en le faisant, vous en tirerez une grande satisfaction, et votre entourage également ;).

Voici ensuite quelques balises et repères issus de la Méthode ESPERE® qui vous permettront d’amorcer un changement et de transformer la qualité de vos relations :

parler de soi à l’autre, en disant « je », plutôt que de parler sur l’autre avec le « tu »

Cette nouvelle façon de se dire va nous permettre de vivre des relations plus impliquantes et authentiques.

Exemple : au lieu de dire à son enfant « maintenant tu fais tes devoirs ! », il est possible de dire « je te demande maintenant de faire tes devoirs ». Cela donnera une tonalité beaucoup plus souple et créative à la communication et permettra de sortir du système dominant-dominé.

prendre conscience qu’une relation a deux extrêmités et que je ne suis responsable que de la mienne, pas de celle de l’autre.

Cela nous conduit à nous responsabiliser dans nos relations.

Exemple : je suis responsable de ma décision de changer de travail, je ne suis pas responsable de ce que cette décision déclenche chez les autres (peut-être de la peur chez mes parents, de la colère chez mes collègues…)

parler de notre ressenti, de ce que nous vivons à l’intérieur de nous

Dans notre société, il est parfois mal vu de parler de ce que l’on ressent et notamment de ses émotions, pourtant cette communication est vraie et elle fait de nous des êtres profondément humains

Exemple : si je peux témoigner à mon collègue de ma colère vis-à-vis de son retard dans le traitement d’un dossier important, nous pourrons alors ouvrir un échange à ce sujet, nous parler vraiment et trouver peut-être une issue au conflit.

prendre conscience que la relation est un tuyau dans lequel circulent des messages

Il nous appartient de prêter attention à ce que nous envoyons dans la relation : si nous faisons circuler beaucoup de messages négatifs issus du système SAPPE, alors nous risquons d’abimer la relation.

Exemple : en tant qu’adulte, si j’envoie beaucoup d’injonctions, d’ordres à mes enfants, cela les infantilise, ils risquent de se soumettre ou de se rebeller, sans pouvoir être eux-mêmes.

Si nous recevons des messages négatifs, nous ne sommes pas obligés de les garder en nous et de nous blesser avec. Nous pouvons dire à l’autre que nous l’avons entendu et que nous n’acceptons pas cette parole ou ce comportement.

La Méthode ESPERE® permet notamment d’apprendre à restituer des messages toxiques ou violents pour ne pas les garder en soi.

distinguer les sentiments et la relation

Il s’agit notamment d’arrêter d’utiliser les sentiments pour justifier nos comportements.

Cette distinction est fondamentale pour sortir des malentendus du type : « si je te dis ça, c’est parce que je t’aime ».

De la même façon, ce n’est pas parce que nous refusons quelque chose à quelqu’un que nous n’aimons pas cette personne.

En mettant en pratique ces quelques principes, il est possible d’expérimenter une autre façon de vivre ses relations, plus respectueuse de soi et de l’autre. Cette nouvelle façon de communiquer favorise l’estime de soi, la confiance en soi, l’amour de soi…

Je vous souhaite de belles découvertes sur le chemin de la relation,

Anaïs EUVERTE

Formatrice et consultante en relations humaines

http://www.blog-espere.com

Click here to add a comment

Leave a comment: